presse

 

1 - quelques articles sur les Contes...

+

L'INFORMATEUR CORSE – 19 décembre 2014

 

Contes de Noël :

 

féérie et partage au programme

 

 

Nina Villanova, Conteuse à la Compagnie de «L’ANE VERT» sera pré- sente entre Ajaccio et Bastia pour perpétuer la belle tradition du Conte.

 

Comment devient-on Conteuse ?

Il me semble avoir toujours baigné dans l'uni- vers des contes. Mes parents m'offraient très souvent des livres de Contes (Perrault, Grimm, Pourrat, Odyssée, Mythologies di- verses...) et m'emmenaient voir chaque nou- veau dessin animé de Walt Disney (apprécié à 100% à l'époque !).

Nombreux souvenirs de racontages, de jour ou en soirée, en veillées, de légendes ou his- toires de jadis, comiques ou terrifiantes, du village pendant la dernière guerre, par mes Grands-parents, et de pittoresques Grands- Oncles et Grands-tantes d'Alsace.

Excursions dans des lieux liés aux histoires. Musées : Antiquité, et Tableaux. Dans les jeux entre enfants, nous reprenions souvent des histoires et personnages, parfois avec dégui- sements, qui inspiraient aussi une production de dessins.

Plus tard, dans l'Education Nationale, les Contes me semblaient un bon matériau pour les Cours de Français avec les 6èmes. En- core plus tard, au Théâtre de l’Âne Vert de Fontainebleau, c'était une mine pour écrire des scénarii de Spectacles pour Enfants joués par la Compagnie dans notre Petit Théâtre de la rue des Sablons, et la région.

A l’Âne Vert, nous faisions surtout du théâtre, puis avons eu l'occasion de présenter de nombreuses Lectures-Spectacles, en Corse et sur le Continent, ce qui nous a donné le goût des Petites Formes pour Petites ou Moyennes Assemblées.

En parallèle, des Stages théoriques sur le côté Thérapeutique, puis Initiatique des Contes, m'ont fait basculer principalement vers cette pratique, où j'ai par la suite entraîné mon mari, Jean Villanova.

 

Quel est votre Répertoire ?

Mon répertoire se compose principalement de Contes de Russie, Europe Centrale et du Sud, et Balkans.

Je cherche les Belles Histoires avec une belle trame narrative, des motifs originaux, des images poétiques, des rebondissements, des personnages / fonctions attachants et ef- frayants. Sans édulcorant rose, on peut ren- contrer des situations terribles, mais après toutes les épreuves, cela se termine bien, ou au mieux.

Le courage (avec droit à l'erreur), la patience, l'humour, l'intelligence, l'entraide, la solida- rité, la compassion, la justice y sont présents. La situation et le rôle des Filles et des Femmes me tiennent à cœur. Principalement

 

des Contes Merveilleux, mais parfois entre- coupés de Contes de Sagesse, et de Lé- gendes.

Pour Grandes et Petites Oreilles, séparément ou mélangées, les Contes parlant à tous ni- veaux. Entre narration, évocation et incarna- tion fugitive des personnages.

Selon les histoires, les publics : des éléments de décor, de costume, des accessoires, ob- jets, marionnettes, la complicité d'un musi- cien, pour un moment extra-quotidien, où on entre par un petit rituel (et on en sort de même). IL est des Pays où on est né, des Pays qui vous accueillent, des Pays qu'on in- vente ...

 

La Corse, une Terre de Contes ?

La Corse a donné naissance au cours des siècles à de nombreux/ses récits et fictions qu'on se partageait surtout les nuits d'hiver à la veillée autour du Fucone, mais aussi à la belle étoile l'été devant la maison ou un feu dans la montagne, parents, amis, voisins, col- lègues, entre rires et frissons.

Des légendes des pierres, de pétrifications, expliquant l'origine des particularités du relief, mais aussi des eaux : lacs, rivières et mer.

Des récits facétieux, proches de la vie quotidienne, mais aussi des contes merveilleux faisant intervenir des personnages fantastiques : Revenants, Magu, Fata, Orcu, Dragon et Diable... sans oublier les Saints et la Vierge Marie !

D'autres Contes semblent des variantes lo- cales d'histoires répandues dans tout le Bas- sin Méditerranéen et l’Europe Centrale et Orientale.

 

Echanges, influences, ou magie de l'Inconscient collectif des Peuples ?

Histoires de jadis, voire de la Nuit des Temps, pour des gens d'aujourd'hui, dans un monde en pleine mutation. De notre Coffre des Contes jailliront quelques objets, ordinaires ou remarquables, correspondant aux His- toires qui auront envie qu'on les raconte, avec la complicité de la Musique, ce soir-là, à cet endroit-là, aux personnes qui seront là.

 

Lesquelles ?

A Spusata, U Capu Tafunatu, E Calanche di Piana, E Sette Nave, Cecca di Cambia, la Pierre d'Aigle ? Corsa la Bergère et le Tau- reau, Les Sorcières de la Mer, la Chouette Blanche de Girolata, La Biscia, le Dragon de Venaco, la Vouivre du Rizzanese, la Mouche de Sotta, la Jument Noire, la Fée du Lac de Creno, la Fée des Grottes de Brando ? L'An- neau, Mariuccia aux Enfers, Cinnaredda, a Bella tra latte è sangue, les 3 frères, l'Amour des trois oranges, Tresse d'Ail, Tignusellu, l'Orphelin, le Cheval Vert, la Peau de Serpent, l'AcquaVeronica et l'Oiseau qui parle ?...

Sans oublier la légende de l'Œil de Ste Lucie, l'engloutissement d'Aléria, l'Etang de Bigu- glia, Julia de Nonza, La Jeune Fille du Cime- tière de Bonifacio, et... les origines du Coca-Cola !

 

 

Quelques dates :

Contes de Babouchka pou le Solstice d’Hiver , pour Grandes et Petites Oreilles à partir de 5 ans : - le 21 décembre, au Village des Enfants, Marché de Noël, Place du Diamant, Ajaccio. Veillées à domicile, Corse et Continent, pour la Fin de l'Année et le début de la Nouvelle année.

 

 Lisa D'ORAZIO

 

2 - divers : lectures-spectacles, etc...

 

.

                                     à suivre...